Festival d’Angers : trois décennies à chercher des “pépites”

Angers s’est inscrit en bonne place sur la route des auteurs qui signent leurs premières oeuvres, leurs “Premiers plans”. Le festival souffle cette année ses 30 bougies sous la présidence de Catherine Deneuve

Et de 30 ! Le festival de cinéma Premiers Plans d’Angers vient d’ouvrir ses portes sur sa trentième édition. Un festival à la programmation et philosophie suffisamment intéressantes pour retenir toute notre attention. Les jeunes réalisateurs européens y sont invités à présenter leur premier film au public, aux professionnels du cinéma et à la presse.

C’est toute l’ambition ce ce festival : révéler les nouveaux réalisateurs européens, en déceler « les pépites » comme l’a indiqué à l’AFP son délégué général adjoint Claude-Eric Poiroux. Il s’est aussi donné comme mission d’accompagner les scénaristes et les réalisateurs dans leurs travaux d’écriture. Des comédiens professionnels sont ainsi invités à lire en public des scénarios de premiers courts et longs métrages avant leur réalisation (une initiative qui nous plaît particulièrement ici à Boostyourfilm).

Près de 100 premiers films seront projetés jusqu’au 21 janvier. Quatre-vingts films sont présentés dans le cadre des six sections de la compétition. Plus d’une vingtaine d’autres seront présentés hors compétition dans le cadre des sections Figures libres, Plans Suivants, Panorama Fémis et l’Air Numérique.

Parmi les douze longs-métrages présents en compétition nous avons retenu de façon tout à fait subjective les très prometteurs Winter Brothers de Hlynur Pálmason et The Rules for Everything de Kim Hiorthøy. https://vimeo.com/245921995

En marge de la programmation, Premiers Plans propose cette année une rétrospective intégrale de l’oeuvre de Pedro Almodovar (d’où son affiche).

Lors de la précédente édition le Festival Premiers Plans a enregistré 80 000 entrées. Cette édition-là est présidée par Catherine Deneuve.

Angers c’est aussi « Les ateliers d’Angers », des ateliers fondés par Jeanne Moreau (qui recevra un hommage particulier cette année) et qui se déroulent au coeur de l’été. Ils s’adressent à de jeunes cinéastes européens ayant à leur actif un ou plusieurs courts métrages et se préparant à réaliser leur premier long métrage de fiction. Pendant 7 jours, ils bénéficient des enseignements de professionnels reconnus du cinéma.

Philippe Mathieu